Colorama, imagier des nuances de couleurs

64

Voici un livre unique en son genre : Colorama emprunte les codes d'un imagier et les applique aux couleurs. Et bien qu'il soit édité dans la collection Gallimard Jeunesse, cet ouvrage devrait faire plaisir à tous les amateurs de couleurs.

Barbe à papa, vert de rage, bluebonnet, coquelicot, fauve, brun de momie, larme d'aphrodite, bleu tiffany, rose, grège, fleur de sel, mauve… Cruschiform, illustratrice formée à l'école Estienne et aux Arts décoratifs de Paris, s'amuse à nous présenter sa collection de 133 couleurs.

Parfois techniques, historiques, artistiques, étymologiques ou encore poétiques, les présentations de ces couleurs réservent de nombreuses surprises, aussi informatives qu'amusantes. Saviez-vous par exemple que la barbe à papa a été inventée par un dentiste américain ? Que le mauve a été la première couleur fabriquée synthétiquement ? Ou encore que le mot coquelicot vient de l'onomatopée du chant du coq dont la crête est rouge comme la fleur ?

Colorama, imagier des nuances de couleurs est aussi un beau livre, soigné, dont la jaquette cache même une couverture finement foulée. Chaque nuance est présentée par un aplat sur une page entière. En face, une illustration met joliment en image la couleur et présente le court texte.

Colorama, imagier des nuances de couleurs est un livre original, aux 1000 petites infos qui devraient intéresser tous les amoureux des couleurs, enfants comme adultes.

Pour acheter ce livre dès maintenant : Amazon, Colorama

Colorama, imagier des nuances de couleurs de Cruschiform aux éditions Gallimard, paru en octobre 2017, format 16 x 20 cm, 280 pages, 25 euros

 

Quels sont les moyens que priviligient les internautes pour s’informer

49

Dans la vie privé, j'aime beaucoup m'informer. Tout comme énormément de monde, je priviligie aussi les réseaux sociaux tels que Facebook et Twitter pour m'informer. Cependant il faut faire extrèmement attention à la source des informations pour ne pas tomber dans les fake news. Par exemple, je regarde souvent la date de la publication de l'article, ainsi que l'expéditeur : je préfère privilégier une page de journalisme, plutôt que les pages type "divertissements" (qui partagent énormément de contenu juste pour créer du buzz et du clic, et qui n'ont donc aucune certitude de la source et de l'information).

Pour s’informer, les internautes privilégient Facebook, YouTube et Twitter

Les photomontages de Justin Peters

43

Découvrez l'univers de Justin Peters, designer art & photographie, qui mélange excellemment bien l'art et l'irréel.

→ Suivre Justin Peters sur Instagram←